Oct
28

Winter is coming


posted in Blog
No comments yet

Bonjour mes chers lecteurs,

Comme vous le savez nous approchons pas à pas de l’hiver, cette saison où les boules de Noelhouka sont embaumées par une odeur de pin et de fraicheur ; où le gel s’invite dans les rues de Paris pour laisser certains badauds les fesses sur le trottoir ! En effet, “winter is coming” signifie que les fêtes de fin d’année arrivent ! Préparez votre abonnement à la salle de gym car vos cuisses porteront encore les ecchymoses de foies gras, saumon fumé, makhoud et autres friandises.

Ahhhh l’hiver, quelle saison pleine de féérie ! Pour preuve, je viens juste de lire un article sur un enfant qui n’a plus que quelques semaines à vivre. Alors ses parents, amis et voisins ont décidé de lui offrir, en avance, quelques fêtes. La ville a ainsi avancé les festivités d’Halloween et de Noël. Si ça c’est pas l’esprit de Noël tel qu’on l’aime ! Celui où nous, petits Juifs, nous attendons au pied d’un sapin imaginaire qu’un gros barbu vienne nous déposer des cadeaux. Franchement, un barbu qui dépose des cadeaux chez les Juifs ça s’appelle souvent un poseur de bombe du Hamas. Que D.ieu nous en préserve.

Alors comment une saison si redoutée il y a peu et qui continue d’être redoutée dans certains mondes fictifs (cf Game Of Thrones) a pu changer dans l’imaginaire collectif ? Comment cette saison qui voit chaque année la mort de milliers de personnes vivant à la lis de la société (et pourtant sans lit) a-t’elle pu devenir la saison des réjouissances et du renouveau ? Cette question je me la pose, nous nous la posons, tout est posé !

Bref, tout ça pour dire que Winter Is Coming et que nous aussi à C’Est Une Kétouba on s’y prépare. A tel point que notre incroyable fabrique à Kétouba est entrain de nous en concocter une spéciale Game Of Throne, ambiance bien médiéval et bien dark !! Alors si vous kiffez cette série n’hésitez pas à revenir régulièrement checker sur notre site si elle est sortie !!

En espérant Ketouba bien,

Votre chroniqueur Ketoubonement fou, Tom A.



Post Your Comment
Your Name
Your E-mail

Comment