Sep
16

Va, vis et Kétoubabien


posted in Blog
No comments yet

Les Falashas, ce peuple Juif d’Ethiopie parfois oublié et dont l’histoire dans le film de Radu Mihaileanu, Va, Vis et Deviens, nous a tous ému. En 1984, des milliers d’Africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps au Soudan. A l’initiative d’Israël et des Etats-Unis, une vaste action est menée pour emmener des milliers de Juifs éthiopiens vers Israël.
Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à se déclarer juif pour le sauver de la famine et de la mort. L’enfant arrive en Terre Sainte. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l’on découvre son double-secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir. Il découvrira l’amour, la culture occidentale, la judaïté mais également le racisme et la guerre dans les territoires occupés.

Les Falashas ont une origine mal définie. Ils ont vécu pendant des siècles dans le Nord de l’Éthiopie, en particulier les provinces du Gondar et du Tigré. Après avoir bénéficié de petits États indépendants jusqu’au xviie siècle, ils ont été conquis par l’empire d’Éthiopie, et sont devenus une minorité marginalisée, à laquelle il était interdit de posséder des terres et qui était accusée d’avoir le « mauvais œil ».

Ils rentrent en contact avec le judaïsme occidental à la fin du xixe siècle. À compter du début du xxe siècle, une redéfinition en profondeur de l’identité de la communauté se fait jour et l’amène à se considérer désormais comme juive, et plus seulement comme Beta Israel. Cette évolution réduit progressivement les forts particularismes religieux originels et rapproche la religion des Beta Israel du judaïsme orthodoxe.

En 1975, le gouvernement israélien reconnaît la judaïté des Beta Israël. Ceux-ci vont alors mener une difficile émigration vers Israël dans les années 1980 et 1990. En 2009, ils sont environ 110 000 en Israël.

L’Equipe de C’Est Une Kétouba est admirative devant cette partie du peuple Juif qu’on ignore bien trop souvents. Le Judaïsme est une grande famille qui s’étend partout dans le monde. Saviez-vous par exemple qu’il y a une communauté juive de plus 150 000 âmes en Argentine ?

Alors à quand des Kétoubot à la gloire de notre Diaspora Argentine, Ethiopienne ou encore Chinoise ?

En espérant Ketouba bien,

Votre chroniqueur Ketoubonement fou, Tom A



Post Your Comment
Your Name
Your E-mail

Comment