Sep
02

Notre Top 5 de la bouffe Séf


posted in Blog
No comments yet

Toujours dans le sillon de nos articles autour de la culture juive nous allons aujourd’hui parler de la “bouffe” juive ! Parce que nous à C’Est Une Kétouba on est fan de TOUS les artistes juifs, et parmi eux on y trouve toutes nos mères juives qui cuisinent ces si bons petits plats pour nous.

Il existe deux courant différents de Juifs : les Ashkénazes, Juifs d’Europe de l’Est et les Séfarades, Juifs méditerranéens surtout maghrébins. Et ces deux courants sont à des années lumières pour ce qui est de la food culture. Voici notre top 5 des meilleurs plats Séfarades.

TOP 5 Séfarade :

Au risque d’offenser mes amis Juifs marocains, pour moi, Juif tunisien, il n’y a que la nourriture tunisienne qui peut faire partie du podium. Bercé à la brique à l’oeuf, au thon/harissa et à la boule au miel, cela serait une traitrise vis-à-vis de ma mère juive que de faire figurer des plats de nos amis marocains.

1. La Pkaila : ce ragoût d’épinards frits et re-frits que nos mères juives tunisiennes passent des heures à cuisiner. Pour ma part ma mère, ma tante et ma grand-mère aiment tellement ça qu’elles mangent même les restes congelés en cas de fringale de nuits. C’est vous dire…

2. La Brique à l’Oeuf : tout est dit dans son nom. J’ai longuement hésité avec le fricassé et le casse-croûte tunisien mais par soucis de tradition et aussi de goût perso voici que la grande, la belle, la huileuse brique à l’oeuf se retrouve en 2ème position.

3. La Boule au Miel : ou le cauchemar du diabétique. J’entends encore ma mère juive dire à mes amis, impressionnés par l’aspect bourratif de ce dessert tunisien, de ne pas s’en faire : “c’est super léger ! goûte il n’y a que de l’air à l’intérieur”. Il faudrait dire ça à ma bouée de sauvetage ahah !

4. La Dafina : entrée en scène de ce fameux plat marocain, ragoût à base de pois chiches, de blé, de viande de boeuf, de pomme de terre et oeufs quasi caramélisés. Je dois reconnaitre qu’une petite Daf de temps en temps enchante mon palais. Mais ce plat est loin du raffinement des plats tunisiens.

5. La Pastilla : variante de brique version sucrée/salée. Un délice à manger sans faim ! Mais encore une fois je n’ai pas été bercé à cela, je l’ai seulement découverte il y a peu. J’espère que la mère juive de ma copine ne m’en tiendra pas rigueur !

Et vous quel plat sera à l’honneur à votre mariage pour accompagner votre Kétouba ?

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. Au prochain article je vous écrirai mon top 5 Ashkénaze ! Mais préparez votre indulgence parce que là je ne m’y connais que très peu. Si certains ont des conseils, qu’ils n’hésitent pas à m’écrire !

En espérant Ketouba bien,

Votre chroniqueur Ketoubonement fou, Tom A.



Post Your Comment
Your Name
Your E-mail

Comment