Sep
25

Où tu es, nous sommes là !


posted in Blog
No comments yet

Aujourd’hui et une fois n’est pas coutume, nous allons parler un peu de foot. Je sais qu’il y a ici de nombreux lecteurs féminins et je m’adresse ici à l’humains sans genre. En effet, l’amour n’a pas d’age, de sexe ni de frontières. Mais l’amour a une religion et pour moi c’est le Paris Saint-Germain.

Né à Paris, depuis tout petit mon père nous a initié mes frères et moi-même à l’amour du foot et tout particulièrement à l’amour pour les Rouges et Bleus : le PSG.

Le Paris Saint-Germain Football Club (couramment abrégé en Paris SG ou PSG) est un club de football français basé à Paris, issu de la fusion en 1970 du Stade Saint-Germain, fondé en 1904, et du Paris FC fondé en1969.

Présent en première division depuis 1974, le Paris SG est depuis 2007 le club français y évoluant sans discontinuité depuis le plus longtemps : la saison 2014-2015 est sa 41e saison consécutive dans l’élite. Le club a remporté quatre titres de champion de France en 1986, 1994, 2013 et 2014, huit Coupes de France, quatre Coupes de la Ligue et une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe en 1996, la seule remportée par un club français. Malgré sa jeune existence, ses performances européennes lui valent d’apparaître au troisième rang français (et 49e rang européen) du classement des clubs de football du xxe siècle selon l’IFFHS.

Je rêve dès lors pour mon mariage d’une Kétouba portant les couleurs et l’écusson de mon club de coeur. Pour que toute ma vie je me rappelle qu’après ma femme et ma mère, un de mes tout premier contact avec l’amour infini, intemporel et universel, a été avec le PSG. Pour que toute ma vie je puisse jongler aussi bien entre famille, travail et amis, comme Ronaldinho pendant un PSG-OM ; pour que toute ma vie je fonce pour marquer mes buts, opportunistes, de génie ou face à face, comme Pedro Miguel Pauleta le faisant en son temps ou Zlatan aujourd’hui.

Notre Kétouba Paris Saint-Germain est à l’étude mes amis ! Et j’espère qu’elle saura répondre aux attentes des nombreux aficionados comme moi de ce club magique qui nous fait toujours rêver plus !

En espérant Ketouba bien,

Votre chroniqueur Ketoubonement fou, Tom A.



Post Your Comment
Your Name
Your E-mail

Comment